tchèque

Le site est multilingue !

Votre site est désormais disponible en 100 langues avec Google Traduction, à gauche, sur la barre latérale.Et avec l’extension utilisée, dix langues sont disponibles par un seul clic sur un drapeau. Nous avons choisi les dix langues avec lesquelles nous travaillons le plus.Nos lecteurs en Italie retrouverons leur drapeau, comme nos lecteurs tchèques le leur.Pour …

Le site est multilingue ! Lire la suite »

L’exotisme du tchèque

Nous développons des liens avec Prague où la pédagogie fleurit. En conséquence, voici un article pour les futurs visiteurs de la capitale magique de l’Europe. Prague, capitale magique de l’Europe André BRETON, « Introduction à l’œuvre de Toyen » in André BRETON, Jindrich HEISLER, Benjamin PÉRET, Toyen, Paris, Éditions Sokolova, 1953, p. 11 En plus …

L’exotisme du tchèque Lire la suite »

Allée d’Oujhorod

Cette allée printanière nous semble familière. La Ruthénie subcarpatique ne vous sera plus étrangère ! Adalbert Erdeli peignit sans doute ce tableau à Oujhorod, capitale régionale, où il fonda une école d’art. Adalbert ? Mais n’est-ce pas écrit Vojtěch Erdélyi sur l’étiquette ? Vojtěch (prononcé Voïtèche) est la version tchèque d’Adalbert, prénom raccourci en Albert …

Allée d’Oujhorod Lire la suite »

La chute de la République

Cinq tableaux délivrent une émotion terrible, un mélange de colère, d’indignation, de force et d’impuissance. Josef Čapek (prononcé Yozef Tchapek) les peint en 1938, suite aux accords de Munich qui livrent pieds et poings liés son pays, la Tchécoslovaquie, à Hitler. Il mourra au camp de Bergen-Belsen. Pour donner une idée de la stature de …

La chute de la République Lire la suite »

Retour en haut