Éducation

Le peur est le contraire de la liberté

Avez-vous peur de vous tromper en lisant cet article effrayant ?… Avant-proposAprès la peur qui s’est abattue sur nos sociétés ces dernières années, il m’a semblé opportun de retravailler un texte de 2015 sur le sujet, qui, sans l’épuiser, pose quelques jalons. Bonne lecture de cette seconde version. Quel rôle jouent nos peurs dans notre vie ? …

Le peur est le contraire de la liberté Lire la suite »

Les enfants chapardeurs

Comment l’harmonie fut perdue… et comment la retrouver ! Les enfants chapardeurs Résumé : L’enfant a trois séries de besoins, chacun géré par un étage du cerveau. Tout pourrait sembler bien rangé, mais chaque série de besoins vole de l’énergie aux autres alors qu’une harmonie est nécessaire à un plein développement de la personne. Les choses …

Les enfants chapardeurs Lire la suite »

Tricher : un mauvais calcul pour l’image de soi

Hormis les considérations morales sur le fait de tricher, qui peuvent nous amener à des questions difficiles, du style : « Pourquoi c’est mal de tricher ? (en plus tout le monde le fait) », il y a d’autres aspects à prendre en compte dans la triche. Imaginons que nous trichions à un examen, et …

Tricher : un mauvais calcul pour l’image de soi Lire la suite »

Tiens-toi droite ! Ou quand le concret va de travers

​ J’allais commencer un entretien avec une enfant de 8 ans, habituée à venir, lorsque son père lui dit d’avancer la chaise. J’avais noté lors des précédentes séances que cette petite fille aime bien les explications, et répugne à exécuter des ordres dont le sens lui échappe.– Quand tu avances ta chaise, cela permet de …

Tiens-toi droite ! Ou quand le concret va de travers Lire la suite »

Les yeux de nos jeunes ne brillent plus quand l’humour ou la poésie s’éteignent en cours

Pour être attentif, il faut donner une direction à sa pensée (un projet) et mener une action. L’action consiste à se fabriquer un souvenir (évoquer). On peut évoquer de façon concrète (en P1), conventionnelle (en P2), logique (en P3) ou personnelle (en P4), et bien sûr un mélange de ces quatre façons dans des proportions …

Les yeux de nos jeunes ne brillent plus quand l’humour ou la poésie s’éteignent en cours Lire la suite »

Retour en haut